About

[NL] [EN]

Georges Morleghem                                  
 Biographie

Après un passage aux Ateliers de la Chanson (1994-95), où elle aborde le travail d'interprétation en chanson française avec Claude Semal, Laïla Amezian se forme au gré des rencontres et des sensibilités, passant entre autres de la musique brésilienne, au cours d'improvisation de Fabrizio Cassol, avec un détour par un cours de chant classique chez Lucy Grauman.
Elle participe à diverses initiatives en théâtre et danse : La fiancée de l'eau, Cie des Nouveaux Disparus (2000-2001); Inn Tidar, Cie Les Ballets du Grand Maghreb (Kunstenfestivaldesarts) (2002-2003); Wanted for love only, DitoDito (Cordoba ! Festival, 2005), La Chute, Théâtre de La Chute-Atelier 210-Théâtre Varia (2010)

Au fil des années, elle puise aussi bien dans le répertoire de ses origines maghrébines que dans des univers musicaux qui ont très tôt suscité sa curiosité, pour accompagner de sa voix des formations aussi diverses que Studio Pagol (2001-06), Ys (1999-2005), Oblomow (2001-05), Qayna (2004-07).. avec lesquels elle enregistre divers albums et se produit sur de nombreuses scènes.
Elle est également souvent sollicitée pour des projets ponctuels : Coup de Choeurs/Uit de Bol (KVS, Fabrizio Cassol - Alain Platel, (2006-2007); DJ Grazzhoppa' s DJ Big Band, Around the world in 80 beats (2008-2009); The Shouting Fence (Kaaitheater, 2009); remplacement de Marie-Rose Mayele dans Lili & les Déménageurs (2007-2010).

Parallèlement, elle développe des projets plus personnels :
Arabanda (2003-2007), où le répertoire classique arabo-andalou interprété de manière parfois peu conventionnelle rencontre l'accordéon de Piet Maris et une orchestration peu habituelle pour le style (enregistrement de l'album Shams en 2006);
– Dans le cadre du Klara Festival van Vlaanderen édition 2006 au Kaaitheater, elle est sollicitée pour mettre en place un répertoire autour du thème de La Tentation; elle choisit pour l'occasion des extraits d'oeuvres classiques dites 'orientalistes', et s'entoure de Erwin Vann qui en fait les arrangements et l'accompagne sur scène auprès de Lode Vercampt et Michaël Grébil;
– En 2008, elle présente sa première création en coproduction avec le Kaaitheater : Bast, une mise en musique d'extraits du texte de Khalil Gibran, The Prophet; des mélodies et des arrangements (Michaël Grébil) empreints de jazz, de musique arabe et de post-rock
– En 2010, elle forme TriOde : une ode au chant, au bonheur vocal en forme de best of épuré de chants d'amour et de dévotion.

Articles les plus consultés